Pour atteindre ce qu'on a jamais atteint, il faut faire ce qu'on n'a jamais fait.

Alain Bourgault  B.Sc., Master coach CHA

                                                                          

CHARGÉ DE COURS

Alain a enseigné au baccalauréat en éducation physique et en kinésiologie. Au fil des ans, il a enseigné des cours de hockey sur glace 1 (aspects techniques) et de hockey sur glace 2 (aspects tactiques et stratégies), les activités sur glace et l'éducation motrice. Il a conçu et mis en place des outils d'apprentissage en ligne, des formations et des évaluations pour les étudiants sur la plateforme Moodle. Il a agi à titre de consultant lors de la réalisation d'une vidéo technique pour Hockey Québec en 2000. Il est co-auteur (avec Jean-François Mouton) d'un document sur l’enseignement de la mise en échec corporelle pour Hockey Québec (révision 1995/2002). Il a été membre du Comité provincial des entraîneurs de Hockey Québec de 1994 à 1999. En 2005, il a été appelé à débattre avec un collègue de l'Université d'Ottawa, en direct à la télévision de Radio-Canada, de la pertinence de la mise en échec corporelle au hockey mineur.

 

COACHING

Alain a dirigé des équipes de hockey de haut niveau dont les Cantonniers de Magog de la Ligue Midget AAA du Québec et Les Condors de Laprairie de la Ligue de Hockey Junior AAA du Québec. Avec Martin Daoust (St-Eustache LHMAAAQ, Drummonville et Chicoutimi LHJMQ) et André Tourigny (OHL Ottawa 67 ', NHL Colorado Avalanche, Ottawa Senators), Alain était membre du personnel d'entraîneurs d'Équipe Québec des moins de dix-sept ans qui a remporté une médaille d'argent aux Jeux du Canada en février 2003 à Acadie-Bathurst au Nouveau-Brunswick. Lors de cette compétition, Guillaume Latendresse (NHL Ottawa Senators, Minnesota Wild et Montreal Canadiens) faisait partie de l'équipe et un certain Sidney Crosby (NHL Penguins of Pittsburgh) s'alignait avec l'équipe des Maritimes… Il a dirigé en compétition internationale des joueurs de 12 à 24 ans.

Durant les dernières années, Alain s’est doté de nouvelles expériences en intégrant le programme hockey du sport-études de l’Intrépide de Gatineau, le programme de développement des habiletés des Sénateurs d’Ottawa de la LNH (Bell Sensplex, site d’entraînement des Sénateurs), ainsi que le programme de développement hautement spécialisé de Peak Centre for human performance à Ottawa offert à Peak Centre Academy à Kanata.

 

PRÉPARATION PHYSIQUE

Formé spécifiquement pour l'entraînement d'athlètes de haut niveau, Alain a travaillé pendant plus de vingt ans à innover dans des programmes d'entraînement physique spécifiques pour les joueurs de hockey. Il a participé à l'évaluation des paramètres de performance physique des joueurs de hockey de l'organisation des Canadiens de Montréal de la Ligue Nationale de Hockey de 1984 à 1986 (champions de la coupe Stanley). L'année suivante, il faisait partie de l'équipe d'évaluation des paramètres de performance physique au camp de sélection des joueurs de «Équipe Canada» au Forum de Montréal lors du Tournoi de la Coupe Canada en 1987 (passe de Gretzky à Lemieux ……. Et score !!! Le Canada a remporté la Coupe). Depuis, Alain n'a cessé d'innover et de développer des programmes de formation physiques, techniques, tactiques et psychologiques adaptés à diverses clientèles pour l'excellence.

 

GARDIENS DE BUT

Dans le domaine des gardiens de but, Alain a formé de de l’âge de 12 à 15 ans, entre autres, David St-Germain (NHL NY Islanders) qui a disputé 40 matchs sur 42 dans la Ligue Midget AAA du Québec et a remporté le championnat canadien midget AAA. L'année suivante, la ligue a établi une nouvelle règle exigeant que le deuxième gardien joue au moins 33% du calendrier régulier. Jonathan Cayer (Université Concordia, LHJMQ Rocket de Montréal) qui est passé de Bantam AA à majeur junior à l'âge de 16 ans. Olivier Michaud (NHL Canadiens de Montréal) qui est devenu le plus jeune gardien de but à jouer dans un match dans la LNH à (18 ans 42 jours). Enfin, Dave Stathos, après une bonne saison dans le midget AAA, a été repêché dans la LHJMQ. Dave a décidé de viser la NCAA au lieu du Major Junior et ne s'est jamais présenté au camp afin de maintenir son éligibilité à l'université. Dave a plutôt décidé de jouer Jr. A et s'est joint aux Colts de Cornwall de la CJHL (maintenant appelée CCHL) comme gardien de but partant. Dave a obtenu le statut d'équipe All-Star lors de sa première année (1996) et les Colts ont remporté le championnat de la ligue dans un match 7 passionnant à domicile. Dave a joué deux ans de plus pour les Colts et a été nommé dans l'équipe des étoiles autant de fois. À Cornwall, Dave a dû être patient et travailler aussi dur hors de la glace que sur la glace afin d'améliorer son anglais et d'augmenter ses chances d'être recruté par une équipe de la NCAA. Tout ce travail acharné a porté ses fruits en 1999, lorsqu'il a finalement été recruté par l'Université de Princeton. En tant que recrue de 20 ans, les Tigers ont fait de lui leur gardien de but partant à sa première saison. En 4 ans à Princeton, Dave a joué plus de 100 matchs et établi de nombreux records scolaires. Il a remporté le Hobey Baker Freshman of the Year Award, le Media 3 Star Award trois années de suite, a été nommé MVP de l'équipe et a été sélectionné All-Ivy. Sur le plan académique, Dave a obtenu un diplôme en psychologie et a rédigé sa thèse principale sur «L'impact de l'anxiété sur le système cognitif et les processus mentaux impliqués pour les gardiens de but au hockey sur glace». Les recherches de Dave, qui étaient sans précédent dans la littérature en psychologie, ont eu un impact énorme sur son approche du poste de gardien de but et lui ont permis d’amener son jeu à un niveau supérieur. Ses recherches et théories ont été soutenues par certains des meilleurs professeurs de psychologie au monde.

 

HOCKEY FÉMININ

Dans les aspects spécifiques du hockey féminin, plusieurs des joueuses développées entre l’âge de  12 à 17 ans ont évolué dans Équipe Québec et ont obtenu une bourse à l'Université canadienne avec l'Université de Montréal, l'Université d'Ottawa ou l'Université McGill (Katya Clément-Heydra (Joueuse de hockey universitaire de l'année au Canada 2014)). Quatre de nos anciennes athlètes féminines ont obtenu une bourse d'études complète aux États-Unis; Vanessa Gagnon (Université Clarkson (prestigieux prix Mandi Schwartz étudiant-athlète de l'année 2014 de l'ECAC Hockey)), Sabrina Harbec (Université St.Lawrence (joueuse de l'année 2006 de l'ECAC, Top 10 au classement de tous les temps de la NCAA), Emmanuelle Blais ( Université du Minnesota Duluth (2 championnats de division 1 de la NCAA, est devenue finaliste du trophée All-American et Patty Kazmaier) et la gardienne Roxanne Douville (Université du Vermont, équipe d'étoiles de hockey de l'Est 2010-11 de la NCAA et équipe académique de Hockey East All 2010-11 de la NCAA).

 

GESTION DE PROGRAMMES SPORT-ÉTUDES

Alain a assumé les responsabilités d'enseignant, d'entraîneur-chef et de gestionnaire de programmes sportifs pendant plus de vingt ans. Il a entraîné des joueurs de hockey de tous niveaux, garçons et filles, au fil des ans. Il a développé un programme de hockey lié à l'acquisition des compétences disciplinaires du ministère de l'Éducation du Québec en fonction des clientèles cibles de la première à la cinquième secondaire. En charge de l’ensemble du programme, il a de plus assuré la mise en place d’une planification annuelle d’entraînement englobant les six composantes de la performance sportive (physique, technique, tactique individuelle et collective, psychologique et sociale) pour des élèves athlètes, masculins et féminins, âgés entre 12 et 17 ans. Il a conçu et administré des programmes d’entraînement physique estivaux pour des clientèles masculines et féminines de 12 à 20 ans. Dans ce rôle de gestionnaire, il a permis à de nombreux adolescents de développer leur plein potentiel humain à travers la pratique de haut niveau du hockey sur glace. Certains ont accédé à la Ligue Nationale de Hockey, plusieurs ont décroché des bourses d’études complètes dans les meilleures Universités américaines ou canadiennes. Un grand nombre a réussi à faire carrière dans les Ligues professionnelles européennes. Les autres ont poursuivi des études leurs permettant de se réaliser dans des domaines pour lesquels ils se sont découvert une passion. Ce qui est certain c’est que tous et toutes sont devenus des citoyens plus ouverts sur le monde.

Durant cette période, Alain a eu à élaborer, planifier, organiser, diriger et superviser l’offre de service en matière de loisirs et d’activités sportives. Constamment confronté à l’adéquation entre les besoins exprimés par les clients et les besoins et contraintes des différents partenaires (Villes, commissions scolaires, centre multifonctionnel, plateaux privés, direction d’école, corps professoral, transporteurs, ligues et réseaux, etc.) il a dû plus d’une fois être particulièrement créatif afin d’arrimer les possibilités offertes pour satisfaire les besoins de la clientèle. Il a collaboré à la coordination, à la supervision et à l’animation d’activités éducatives spécifiques aux programmes offerts en collaboration avec des acteurs sociaux tels que les corps policiers (GRC, SQ, Ville de Montréal et de Boucherville, DPJ) concernant des sujets tels que les drogues, le bullying, et l’intimidation sur les réseaux sociaux. D’autres activités encadrées par des professionnels tels que psychologues ou travailleurs sociaux ont eu trait au suicide (prévention et intervention subséquente à l’acte), à l’automutilation ou encore à l’anorexie. Durant ce mandat, Il a notamment planifié, organisé, dirigé et contrôlé les activités spéciales offertes aux clients (voyage outre-mer, camps de relâche et d’été, compétitions provinciales et régionales, conférences spécialisées).